Janvier 2018

Transmettre -
A l’âge des moyens de transmission omniprésents, le questionnement de nos sociétés sur leur capacité de transmission n’a jamais été aussi fort.

Car on peut communiquer de l’insignifiant et parler pour ne rien dire. Le bien pourtant ne fait pas de bruit ; le bruit ne fait pas de bien. Pour transmettre, il faut des adultes qui tracent la voie et donnent de la voix au sens où il faut parler, à bon escient, mais parler. Mais pour transmettre, il faut aussi des âmes disposées à écouter, ce qui est aussi de notre responsabilité éducative.

Si les écrans deviennent les nouveaux baby-sitters, les présentateurs et youtubeurs seront alors les éducateurs de demain. Il suffira d’appuyer sur lecture et le reste suivra. Or, l’éducation ne se dématérialise pas. Elle s’incarne en mots et en actes, en acte et en vérité.

Notre mission au Bon Conseil consistera toujours à ramener dans la réalité, sans casque et sans écran, nous continuons de porter un témoignage car on ne transmet vraiment que dans la réalité vécue. En ce sens, il se peut que nous ne courrions pas après les modes, mais nous n’avons aucun regret et nous ne sommes pas nostalgiques. Nous préférons juste la rencontre au réseau social, l’amitié vécue à celle de Facebook, vivre plutôt que se regarder vivre.

Père Vincent de Mello +